• Gaudi rencontre Giger à l’ère de l’architecture imprimée

    Époustouflant. Je ne vois pas d’autre mot. Ils sont deux architectes suisses, et ils ont construit une pièce dans laquelle on peut entrer, sorte de grotte technogothique, avec des éléments réalisés par une imprimante 3D. Coup d’oeil sur un nouveau monde. Leur style? Ils l’appellent le « grotesque numérique ». On se trouve donc devant une décor ornemental avant tout, destiné à explorer les possibilités de cette nouvelle façon d’envisager l’environnement bâti. Mais quelles possibilités! En voyant cela, on pense bien sûr aux oeuvres de Gaudi, mais aussi à l’univers biomécanique troublant de l’artiste H.R. Giger. Qui, coïncidence ou pas, est Suisse lui aussi. Avec une architecture issue d’algorithmes, Hansmeyer et Dillenburger…